acon

acon ou accon [ akɔ̃ ] n. m.
• 1650; mot poitevin, p.-ê. de l'anglo-saxon naca « barque »
Mar. Embarcation à fond plat servant au chargement et au déchargement des navires. allège.

acon ou accon nom masculin (mot poitevin ; peut-être de l'anglo-saxon naca, barque) Chaland plat du midi de la France. Barque à fond plat, glissant sur la vase, utilisée dans les parcs à moules.

⇒AC(C)ON, (ACON, ACCON), subst. masc.
MAR. Embarcation à fond plat, servant à divers usages.
1. ,,Il sert à aller sur les vases.`` (BAUDR. Pêches 1827).
Rem. JAL 1848 note que ce bateau est ,,utilisé en Anjou, Poitou, pays d'Aunis et Saintonge pour aller sur les vases à marée basse`` :
Notre chasseur inventa alors l'acon, sorte de caisse en bois, large et profonde dont l'extrémité antérieure se relève en forme de proue.
H. COUPIN, Animaux de nos pays, dict. pratique, 1909, p. 415.
Spéc. Il est en usage pour la pêche des huîtres (LITTRÉ), dans les parcs à moules (Lar. 20e, GRUSS 1952).
2. Il ,,sert principalement dans les Antilles, au chargement des navires de commerce.`` (Ac. 1835, LITTRÉ). Synon. allège.
Rem. 1. Lar. 20e donne cet emploi comme gén. 2. WILL. 1831 repris par BESCH. 1845 note que l'accon sert aussi ,,à faire l'eau des vaisseaux de guerre``. LE CLÈRE 1960 précise que l'accon désigne ,,un chaland portuaire en provençal``. 3. ROB. précise qu'on ,,l'appelle aussi pousse-pied``.
Prononc. — 1. Forme phon. — Dernière transcription ds DG :à-kon = []. 2. Dér. et composés : ac(c)onage, acconier.
Étymol. ET HIST. — 1650, MÉN. : Acons. Les Poitevins appellent ainsi ces petits bateaux avec lesquels ils vont par les marais et que celui qui est dedans mène en poussant la terre avec le pied; 1776, Encyclop. Suppl. t. 1, s.v. :C'est un bateau ayant la forme d'un quarré long et à fond plat, dont on se sert dans différents pays (...) dont on se sert à Saint-Domingue pour faire l'eau des vaisseaux, et pour le transport des denrées du pays...; 1872 pêche aux huîtres, LITTRÉ; 1928 chargement des navires de commerce, Lar. 20e.
Le mot, poit. à l'orig. (cf. MÉN. 1650) et localisé particulièrement dans l'ouest de la France, Anjou, Saintonge (cf. FEW t. 16, p. 592) a pris des sens légèrement différents suivant les régions ou pays où il s'est implanté et l'usage qui était fait de cette embarcation. Passé dans les pays coloniaux (cf. sup. Encyclop. Suppl.), il a atteint ensuite les ports de la Méditerranée où il est attesté en prov. (cf. MISTRAL : lacoun, acoun :espèce de ponton qui sert à décharger ou à charger les navires...). Ce sens est vraisemblablement à l'orig. du sens fr. le plus récent de ce mot (cf. sup. Lar. 20e). La localisation du mot à l'orig. et les circonstances hist. de la guerre de Cent ans permettent de supposer un empr. à l'angl. sax. naca « barque » (BEHRENS ds Z. rom. Philol. 14, 366, FEW, loc. cit.) mot très attesté dans les lang. germ. : a. nord. nokkvi « bateau, barque » (DE VRIES 1962) a. sax. nako (ibid.) a. h. all. nacho « barque » (GRAFF t. 2 1834-46, p. 1014) m. néerl. ake « chaland » (VERDAM 1964) m. h. all. nache « barque » (LEXER 1963, p. 30) all. mod. Nachen. La chute du n initial est expliquée par BEHRENS, loc. cit. par la confusion de ce n avec celui de l'art. indéfini, déglutination fréq. (ex. ang. aufrage à côté de naufrage, de même que dans les lang. germ. m. néerl. ake à côté de naak ds KLUGE 1963, p. 20). On aurait formé alors un dimin. en -on sur le modèle d'autres noms de bateau (ex. polacron, carraquon, frégaton). L'hyp. d'un frq. nako (GAM., Rom., t. 1 1934, p. 99; EWFS2) est peu vraisemblable étant donnée la date d'apparition tardive du mot et sa localisation géogr. L'hyp. de accon dimin. de aque < néerl. aak (KEMNA 1902, p. 161; FALK, Altnordisches Seewesen ds Wörter und Sachen, VALK. 1931, pp. 47-48, BOULAN 1934, p. 131), est improbable vu les dates d'apparition respectives de ces deux mots et la localisation géogr. de accon.
BBG. — BALDINGER (K.). Lexikalische Auswirkungen der englischen Herrschaft in Südwestfrankreich (1152-1453). In : [Mélanges Flasdieck (H. M.)]. Heidelberg, 1960, p. 39. — BARR. 1967. — BAUDR. Pêches 1827. — GRUSS 1952. — JAL 1848. — LE CLÈRE 1960. — MATH. 1967. — MONT. 1967. — Mots rares 1965. — REY-COTTEZ 1968, t. 36, p. 140. — WILL. 1831.

acon ou accon [akɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1650; mot poitevin, p.-ê. de l'anglo-saxon naca « barque ».
Techn. (mar.) ou régional. a Chaland servant au chargement ou au déchargement des navires. Allège.
b Petite embarcation plate, utilisée dans les bouchots, les moulières, pour se déplacer sur la vase (syn. : pousse-pied).
DÉR. Aconage ou acconage, aconier ou acconier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • acon — acon …   Dictionnaire des rimes

  • Acon — País …   Wikipedia Español

  • acon — acon·ic; acon·i·tase; acon·i·tate; acon·i·tine; acon·ti·as; acon·ti·um; glut·acon·ic; mes·acon·ic; …   English syllables

  • Acón — (en latín, Acco) era un jefe de los senones en la Galia, que indujo a sus paisanos a alzarse contra Julio César en el año 53 a. C. Al término de la guerra, y después de una conferencia en Durocórtoro, César hizo que se juzgase a Acón y… …   Wikipedia Español

  • Acon — is a commune in the Eure department in Haute Normandie in northern France …   Wikipedia

  • ACON — vide Aco …   Hofmann J. Lexicon universale

  • acon — ACON, voyez Aca …   Thresor de la langue françoyse

  • Acon — 48° 46′ 24″ N 1° 05′ 30″ E / 48.7733, 1.0917 …   Wikipédia en Français

  • ACON — Atlantic Coast Observer Network (Computing » Networking) * Asian Community Online Network (Computing » Networking) * A Collective Of Nihilists (Academic & Science) * AIDS Council Of NSW (New South Wales) (Community) …   Abbreviations dictionary

  • acon — i. A streamlined fairing over an external direction finder (DF) loop. ii. Any streamlined body introduced at the intersection of two aerodynamic surfaces, such as fin and tailplane, especially in transonic aircraft to reduce peak suction …   Aviation dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.